10 mai ~ Mes souvenirs

EnfInt-image-MT-0510-souvenirs

L’enfant en moi est libre de s’épanouir et je suis libre de me rétablir émotivement

Un proverbe hébreux dit ceci : « Le secret de la rédemption réside dans le souvenir. » Le souvenir est un gage de survie : seuls les survivants se souviennent. La mémoire permet la guérison et le rétablissement.

Les souvenirs sont porteurs de douleur, non pas parce que l’expérience fut pénible, mais en raison du déni qui le fut. Afin de survivre aux expériences porteuses de souffrance pendant l’enfance, j’ai dénié mes sentiments, mes perceptions et ma réalité. La pire souffrance fut de m’être perdu de vue.

L’acte du souvenir sous-entend que je ne me dénie plus moi-même. J’éprouve les sentiments de mon Enfant intérieur et celui-ci est libre de se rétablir.

Aujourd’hui je verrai dans mes souvenirs l’occasion d’améliorer ma croissance affective. En me souvenant, je transformerai ma survie en guérison.

texte : Rokelle Lerner, L'Enfant intérieur - Un jour à la fois, Ed. Modus Vivendi, 1994
illustration : ©Mains Tenant 2015, Pays-Bas au petit matin <3