11 avril ~ Le repos

EnfInt-image-0411

Un profond sentiment de calme emplit tout mon être

Ce soir, j’ai grand besoin deme reposer, de chasser les pensées troublantes et de détendre les muscles noueux. Toutefois, des bandes de métal semblent maintenir la rigidité de mon corps. Des scènes sorties de mon enfance défilent sur l’écran de mes paupières closes. De violentes altercations entre mes parents, dont les cris me glaçaient d’effroi. L’enfant de cinq ans en moi est terrifié et m’incite à me protéger, à demeurer sur mes gardes, car le monde est dangereux. Mon Enfant intérieur souhaite être aimé, être réconforté. En pensée, je le prends dans mes bras, je colle sa joue sur la mienne et je masse doucement les muscles noueux de son cou et de son dos, jusqu’à ce que soient libérées la tension et la peur accumulées.

J’imagine maintenant qu’un océan de lumière nous entoure, nous imprégnant d’un sentiment d’amour et de sécurité. Je me rends compte à ma grande joie qu’en réconfortant l’enfant en moi, je me suis libéré de mon fardeau d’adulte. Un profond sentiment de paix m’habite.

tiré de : Rokelle Lerner, L'Enfant intérieur - Un jour à la fois, Ed. Modus Vivendi, 1994
illustration : Chinook, et sa maman Vérone, ce vendredi 10 avril 2015, quelque part en Suisse romande...
©Mains Tenant