11 septembre ~ Mes mécanismes de défense

EnfInt-image-0911-mecanismes-defense

Intérieurement, je suis fort

Lorsque j’étais tout petit, la vie m’effrayait au plus haut point. Mon seul mode de protection consistait à ériger des murs autour de moi, qui me protégeaient de la colère de mes parents, des moqueries de mes amis, des choses inconnues que réserve le monde à un enfant fragile. J’étais en sûreté à l’intérieur de ces murs. J’ai donc appris à vivre à l’intérieur de cet espace restreint.

J’ai vécu si longtemps entre ces murs que j’ai finalement oublié leur raison d’être. J’ai même oublié que c’est moi qui les ai érigés.

A présent je sais que je n’ai pas besoin de cette carapace artificielle car je suis fort intérieurement. Je n’aperçois plus le fragile enfant qui tremble de peur. Je vois cet enfant dans toute sa liberté, qui irradie une grande force intérieure. Employant mon courage et ma force, je vois les murs qui m’entourent tomber l’un après l’autre.

tiré de : Rokelle Lerner, L'Enfant intérieur - Un jour à la fois, Ed. Modus Vivendi, 1994