12 octobre – L’affection

petit enfant jouant aux échecs avec un chat

L’enfant en moi est un élément extraordinaire de ma personne

L’enfant en moi a peur sans savoir pourquoi. Il veut se replier sur lui-même et laisser les choses de la vie à ceux qui savent comment réussir dans le monde des grands.

L’enfant en moi regarde par le trou de la serrure pur voir ce que font les autres, puis il imite ce qu’il voit. Mais cette imitation n’est pas toujours une reproduction parfaite.

Aujourd’hui je câlinerai mon Enfant intérieur. Je l’encouragerai à laisser derrière au moins une de ses peurs. Je l’emmènerai faire une balade en auto et ensemble nous jetterons cette peur par la fenêtre en lui disant adieu !

Aujourd’hui j’encouragerai l’enfant en moi à devenir ce pourquoi il fut créé. S’il est calme, c’est bien ainsi. S’il est enjoué, ça va. Aujourd’hui je lui ferai savoir combien je suis heureux qu’il soit en vie, qu’il fasse partie de moi.

tiré de : Rokelle Lerner, 'L'Enfant intérieur - Un jour à la fois', Ed. Modus Vivendi, 1994
source : quelque part sur Facebook ...