12 septembre ~ Le mensonge

EnfInt-image-0912-mensonge

Je peux renoncer au mensonge

Aujourd’hui je laisse derrière moi l’habitude de mentir qui s’est insinuée dans ma vie.

Le mensonge faisait tout simplement partie de mon enfance. Je mentais à mes amis pour masquer la honte que m’inspirait ma famille dysfonctionnelle. Je mentais à mes parents pour me protéger de leur colère et de leur désapprobation. Pis encore, j’ai appris à me mentir à moi-même au sujet de mon enfance et de ma famille.

Le mensonge est devenu une habitude. Certains mensonges me détruisaient petit à petit, d’autant qu’en même temps j’érigeais autour de moi une forteresse de dénégation. D’autres étaient seulement des mensonges inutiles, nés de l’habitude.

A présent, je peux briser cette habitude car elle nuit à mon rétablissement affectif. En acceptant la vérité et en en témoignant, je peux libérer l’enfant en moi de la honte qu’il éprouve pour avoir été contraint de mentir afin de survivre.

Aujourd’hui je me libérerai en faisant preuve d’honnêteté devant autrui et vis-à-vis de moi-même.

tiré de : Rokelle Lerner, L'Enfant intérieur - Un jour à la fois, Ed. Modus Vivendi, 1994
illustration ©Michel Cheval