19 octobre – Ma force

selfie de girafe sur fond de ciel bleu

Je suis puissant et j’ai des besoins

A mesure que mon Enfant Intérieur acquiert de la force, je deviens mieux préparé pour satisfaire mes besoins. L’un des signes de la maturité se reconnaît chez celui qui peut demander de l’aide sans détour.
Dans ma famille dysfonctionnelle, j’étais déchiré entre mon désir d’indépendance et mes faiblesses. Lorsque j’affirmais ma force, il me fallait renoncer à mes besoins. Lorsque je demandais de l’aide, je devais renoncer à la force que j’avais durement acquise.
Aujourd’hui j’accepterai que ma force et mes besoins sont indissociables. Si je renonce à ma force personnelle, je me rends vulnérable; si je renonce à mes besoins, je deviens dur, colérique et strict.
En cours de rétablissement, je vise l’équilibre entre la force et la vulnérabilité. Cet équilibre naîtra lorsque je saurai reconnaître mes besoins et les satisfaire de toute ma force intérieure.

tiré de : Rokelle Lerner, L'Enfant Intérieur - Un jour à la fois, Ed. Modus Vivendi, 1994
photo ©Oscar Medina