2 janvier ~ Petite enfance

janvier-02

Aujourd’hui, je prends conscience de mes besoins en tant que nouveau-né

Je suis un nouveau-né. Après neuf mois passés en ton sein, je me donne quelque temps pour être pleinement présent. La naissance fut difficile; tout ce que je souhaite pour le moment, c’est de dormir replié sur moi-même.

Chaque jour, je m’ouvre un peu plus, peu à peu. Je déplie un petit doigt, puis un autre. Bientôt ma main est ouverte pour prendre la tienne. Je bouge une jambe, puis l’autre. J’agite maintenant les pieds en l’air, prenant plaisir à cette énergie qui m’anime. J’étire un bras, puis l’autre, pour te retourner ton étreinte. Mes paupières s’ouvrent et mes yeux fixent ton doux visage. Je souris au son de ta voix. Je sens que j’appartiens au monde, que je suis prêt à l’aventure. A mesure que je fais face à de nouvelles situations et que se cicatrisent de vieilles blessures émotionnelles, les thèmes de la petite enfance remontent en moi. Plutôt que d’éprouver de la honte, je chercherai la présence de ceux en qui j’ai confiance pour qu’ils m’étreignent, me touchent et m’aiment. J’apprends à être un parent aimant envers le précieux nouveau-né qui se trouve en moi.

 

tiré de : Rokelle Lerner, L'Enfant intérieur - Un jour à la fois, Ed. Modus Vivendi, 1994
illustration : via page FB, Partage d'images ~~ Brazil ~~
In the Pantanal of Mato Grosso.