20 octobre – Le rétablissement affectif

fresque amérindienne

Je me refais une santé affective

Je perçois la beauté de la guérison affective qui s’opère en moi avec autant d’émerveillement que lorsque j’écoute une symphonie ou que je contemple des montagnes majestueuses.
Les guérisseurs Navahos soulagent les maladies en peignant avec du sable de différentes couleurs. Après avoir moulu le grès, ils en ajoutent à de la farine de maïs, des fleurs, du pollen et des végétaux pour en faire du rouge, du jaune, du blanc et du gris-bleu. Le sable de couleur est tamisé méticuleusement pour former des motifs géométriques représentant chacun une maladie spécifique.
Au cours de la cérémonie, le patient s’assoit sur le tableau. La maladie est alors absorbée par le motif géométrique. Le malade recouvre la santé par le biais de la beauté.
Aujourd’hui je verrai dans ma guérison affective une oeuvre d’art. Lorsque je recouvre la santé grâce à la beauté, ma beauté intérieure est restaurée.

tiré de : Rokelle Lerner, L'Enfant Intérieur - Un jour à la fois, Ed. Modus Vivendi, 1994