22 août ~ Émettre un refus

Mongolie renne tentant de s'enfuir

Je peux dire « non ».

Enfant, je craignais de dire « non ». Mes parents me refusaient leur amour et leur attention lorsque je n’étais pas docile. Je croyais sur paroles les enfants qui me menaçaient de me retirer leur amitié, à moins que je ne fasse ceci ou cela. En grandissant, j’ai nourri un ressentiment plus profond et j’ai continué de laisser les autres déterminer mes limites. J’ai déjà passé trop de temps à faire des choses désagréables simplement parce que j’avais peur de ne pas être aimé.

Depuis que je suis en cours de rétablissement, la peur ne me paralyse plus. Je suis capable de dire « non ». Je suis conscient de ma sagesse, de mes droits, de mon aptitude à décider pour moi-même de ce qui me convient le mieux Je sais qu’un ami qui me menace de me retirer son amitié n’a jamais été mon ami. Mes véritables amis savent que je puis décider pour moi-même.

tiré de : Rokelle Lerner, L'enfant intérieur - Un jour à la fois, Ed. Modus Vivendi, 1994

illustration : une synchronique trouvée sur le net