3 avril ~ La liaison

EnfInt-image-0406-liaison

Il importe de découvrir ce qui me plaît

Enfant, je me tortillais afin de trouver la position la plus confortable. Par le biais des conflits, nous apprenons à tisser des liens physiques avec notre entourage. Toutefois, plusieurs d’entre nous furent élevés par des parents compulsifs qui s’impatientaient de nos tortillements. D’autres furent élevés par des parents égoïstes qui interprétaient ces tortillements comme une insulte – comme si l’enfant ne voulait pas être pris dans les bras de quelqu’un. Nous avons donc appris très tôt à adopter un comportement qui plaise à nos parents. Même si je suis adulte, il y a encore en moi un bébé qui veut qu’on le prenne. Lorsque l’on m’étreint ou que l’on m’embrasse, je me crispe et me raidis. Si cela me rend mal à l’aise, je n’en parle pas.

Aujourd’hui, si quelqu’un en qui j’ai confiance me touche ou me serre contre lui, je me tortillerai et me débattrai jusqu’à ce que je me sente à l’aise. Je dirai à mon Enfant intérieur : « Tu as le droit de chercher à découvrir ce qui te plaît. » Il importe que je fasse ma place auprès des autres.

tiré de : Rokelle Lerner, L'Enfant intérieur - Un jour à la fois, Ed. Modus Vivendi, 1994
illustration : la relation chat-carton, ça cartonne !!
source : la 'vague'