30 juillet ~ La force

© 2016 Alain Balthazard
© 2016 Alain Balthazard

J’égaie et j’enrichis le monde autour de moi

Mes perceptions du monde extérieur sont enracinées dans la réalité; mes actions sont positives.

L’enfant en moi connaît le monde par le biais de ses sens, ses pensées et ses sentiments. Sa force naturelle fait en sorte que l’on me remarque lorsque je fais mon entrée quelque part, que l’on réagit à ma présence par des sourires et des observations opportunes. Ma présence unflue sur le monde qui m’entoure.

Dans ma famille dysfonctionnelle, j’avais l’impression d’avoir peu ou pas d’impact sur mes proches, que ma présence n’occasionnait que de la douleur et des souffrances. En cours de rétablissement affectif, j’ai appris à reconnaître la force et les perceptions de l’enfant en moi. J’affronte le monde en toute confiance.

Aujourd’hui je poserai des gestes qui enrichiront ma vie et celle des autres.

tiré de : Rokelle Lerner, L'Enfant intérieur - Un jour à la fois, Ed. Modus Vivendi, 1994

illustration : ©Alain Balthazard, juillet 2016