30 septembre – Mes rêves

 

enfant sur un cheval camarguais - photo extraite du film Crin Blanc (1952)
photo extraite du film Crin Blanc (1952)

Aujourd’hui je recommencerai à rêver

Un écolier âgé de huit ans est dans la lune pendant la classe. Encore une fois ! Peut-être que ce soir papa rentrera de bonne humeur et que nous aurons du plaisir ensemble comme autrefois… D’une fois à l’autre, l’enfant est déçu.

Les rêves prennent fin abruptement et à un jeune âge dans les familles minées par l’alcoolisme. Il y a longtemps que j’ai cessé de rêver car mes rêves ne se réalisaient jamais. Habituellement, l’inverse de mes rêves se produisait. On me traînait en ridicule sous prétexte que j’étais rêveur. J’ai donc associé rêve et ridicule. Les rêves sous-entendent une perspective positive et des possibilités insondables. Je n’avais pas de temps pour de telles balivernes.

Aujourd’hui je recommencerai à rêver. J’oserai rêver à l’impossible. Je me permettrai d’en rire, de faire preuve d’enthousiasme et de fantasmer à propos de tout ce qui pourrait en découler.

tiré de : Rokelle Lerner, L'Enfant intérieur - Un jour à la fois, Ed. Modus Vivendi, 1994