31 juillet ~ Mes besoins

CC Rosmarie Voegtli sur Flickr
CC Rosmarie Voegtli sur Flickr

Je m’accorde une pause

Si je suis fatigué, je m’accorde un peu de repos. Je traîne au lit, enveloppé d’une chaude couverture, aussi longtemps que j’en ai envie. Si cela me tente, je me rendors. Lorsque je me lève enfin, je prends un bain chaud, me masse avec des huiles ou des hydratants comme si j’étais un gros bébé. Je consacre toute la journée à ma personne.

Aujourd’hui je ne suis plus l’enfant qui devait être malade pour avoir le droit de ralentir la cadence. Je me préoccupe de mes besoins avant de faire de la fièvre, d’avoir mal à la gorge ou à la tête. De temps en temps, je m’accorde un jour de congé et je reste à la maison. Je regarde la télé ou je lis un bon livre, je mange mes mets préférés et je me détends. Je n’attends plus d’être malade pour m’occuper de ma personne.

tiré de : Rokelle Lerner, L'Enfant intérieur - Un jour à la fois, Ed. Modus Vivendi, 1994

illustration : CC Rosmarie Voegtli (Flickr)