6 février ~ La colère

fevrier-06

J’agis plutôt que je réagis

Aujourd’hui je parlerai de mes mauvais sentiments plutôt que de les dissimuler. Mes poussées de colère font du mal à ceux que j’aime et rompent toutes les voies de communication qui puissent exister.

Mes parents n’offraient pas de modèle positif quant à la manière de se confronter à ses émotions de façon équilibrée. Chez nous, la colère était soit complètement réprimée, soit crachée en paroles rageuses ou en critiques acides. J’ai appris à retenir ma colère, puis à la laisser jaillir comme la lave d’un volcan. Je ne veux plus être contrôlé par l’exemple de mes parents et par les réactions de l’enfant que j’abrite en moi. Sur le plan émotionnel, cet enfant est coincé entre l’enfant terrible âgé de deux ans et l’adolescent rebelle. Je ne lui permettrai pas de contrôler mon existence une minute de plus.

Aujourd’hui, si je sens la peine ou la colère, j’en parlerai plutôt que de réprimer mes sentiments. Je suis responsable de mon propre bonheur et de ma sérénité.

 

tiré de : Rokelle Lerner, L'Enfant intérieur - Un jour à la fois, Ed. Modus Vivendi, 1994
illustration : tableau de John Constable - Le ciel