7 mai ~ Le soutien

EnfInt-image-0507-fille-inde

Je parlerai de soutien et d’encouragement à mon Enfant intérieur

L’existence chaotique qu’ils menaient retenait toute l’attention de mes parents. Etant donné que je ne pouvais compter sur personne d’autre que moi-même, j’ai appris à me méfier de tous. La vie était pour moi une épreuve difficile et solitaire.

Aujourd’hui j’enseignerai à mon Enfant intérieur les vertus du soutien émotionnel. Je me tiens debout, je ferme les yeux et j’imagine les rayons du soleil sur mon visage. Mes mâchoires se desserrent et mes muscles faciaux se détendent. Quel soulagement que de me libérer ainsi de ma rigidité ! Lentement mes joues se détendent, ma tête incline vers l’avant. Mes paupières sont closes, mes épaules retombent, ma colonne vertébrale s’assouplit. Je me sens mou comme une nouille cuite. Mes jambes se mettent à trembler ; je dois m’asseoir ou m’appuyer contre le mur. Je me détends, confiant de ne pas tomber. J’ai confiance en mon support, qui m’empêchera d’atterrir au plancher. Mon Enfant intérieur et moi-même savons ce qu’est l’amitié sur laquelle on peut compter. Désormais je sais que je peux m’appuyer sur autrui pour avoir du soutien.

tiré de : Rokelle Lerner, L'Enfant intérieur - Un jour à la fois, Ed. Modus Vivendi, 1994
 source illustration : je me rappelle plus, je chercherai