8 février ~ La réussite

EnfInt-image-0208-reussite

Je prends plaisir à mes réussites

Mes parents ne savaient pas comment vanter mes mérites; ils savaient seulement me décourager. Les seuls succès pour lesquels ils m’accordaient quelque crédit étaient ceux qui rejaillissaient sur eux, pas ceux qui signifiaient quelque chose à mes yeux. J’ai vite appris combien il était inutile de partager avec eux mon enthousiasme et la fierté issue de mes petits accomplissements. Au bout du compte, j’ai cessé de croire en l’importance de ce que je pouvais accomplir. Depuis que je suis adulte, j’ai peine à reconnaître mes accomplissements à moins que quelqu’un ne les souligne; en pareil cas, je ne sais pas comment réagir. Je réprime un sourire et j’écarte mon enthousiasme jusqu’à les faire disparaître.

Aujourd’hui je ferai l’éloge des accomplissements de mon Enfant intérieur, conscient que le moindre d’entre eux mérite une quelconque reconnaissance. Je suis fier de ses idées et de ses efforts. Sa voix monte plus clairement, la fierté brille davantage dans ses yeux, à mesure que j’entends parler de ses progrès. Fort de ce sentiment, il comprend qu’il mérite de réussir.

texte : Rokelle Lerner, L'Enfant intérieur - Un jour à la fois, Ed. Modus Vivendi, 1994
illustration : @National Geographic, juillet 2011