9 mai ~ La colère

EnfInt-image-0509-colere

Aujourd’hui je libère ma colère malsaine

A compter d’aujourd’hui, je n’emploierai plus la colère pour punir et contrôler mes proches. La colère que j’éprouve devant les pertes et les souffrances issues de mon enfance est tout à fait correcte. Cependant, dans l’optique de mon rétablissement affectif, je dois me réapproprier la colère qui bout en moi et fait éruption. Je l’éprouve parfois lorsque mes proches ne satisfont pas à mes besoins. En cours de rétablissement, j’ai appris qu’il n’appartenait qu’à moi de pourvoir à mes besoins affectifs.

En d’autres occasions, j’emploie cette colère comme une punition, comme levier pour obtenir ce que je veux. L’enfant en moi réagit de cette façon lorsqu’il se sent cerné, impuissant. Pourtant, cette colère enfreint mon propre code de conduite.

Aujourd’hui je sais que je n’ai plus à recourir à une forme de violence malsaine. Loin d’être dénué de ressources, je connais ma force.

Aujourd’hui je renonce à la colère déplacée et je vais de l’avant en toute confiance, l’esprit en paix.

tiré de : Rokelle Lerner, L'Enfant intérieur - Un jour à la fois, Ed. Modus Vivendi, 1994
source illustration : ©National Geographic​