7 janvier ~ La joie

EnfInt-image-0107-joie

Aujourd’hui, je chanterai une chanson gaie à mon Enfant intérieur

Les jeunes enfants aiment chanter. Ils ne vont pas étudier le chant en Italie avant de pouvoir chanter une opérette concernant les événements de leur quotidien. Ils n’ont pas besoin de vendre des millions de disques avant de pouvoir chanter une berceuse. Chanter est en quelque sorte une façon de parler pour eux.

Mon Enfant intérieur aime bien chantonner en écoutant la radio. Peut-être suis-je imbu de ma personne, mais Céline Dion et Pavarotti se moquent bien de ce que ma voix soit plus forte que la leur. Dans le cours normal des choses, il m’arrive d’oublier que je puis en même temps chanter et laver la vaisselle, mais mon Enfant intérieur ne l’oublie pas.

Nous avons tous reçu le don de chanter. Nous n’avons pas besoin d’atteindre le mi bémol aigu pour chanter. Je n’ai pas à chanter devant un auditoire pour aimer chanter. Aujourd’hui, je chanterai en choeur avec mon Enfant intérieur et ensemble, nous chanterons un chant joyeux.

texte : Rokelle Lerner, L’Enfant intérieur – Un jour à la fois, Ed. Modus Vivendi, 1994
… ou un chant triste … ou chanter sous la pluie … ou rendre hommage à notre humanité en chantant une oraison funèbre … lugubre 7 janvier 2015, je peux chanter en ton nom …